fbpx
Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

L’arbre du yoga

B.S.K Iyengar

 

Résumé :

Qu’est-ce que le yoga ? Pourquoi pratiquer le yoga ? Pourquoi s’y intéresser en occident ? Comment le pratiquer ?

Les 8 étapes de la science du yoga sont misent en images. Des images encore parfaitement contemporaines pour une pratique intégrative entre corps, mental et conscience. Il insiste ici sur la place des asanas et du souffle dans le yoga comme un moyen de refréner les mouvements du mental et ainsi accéder à la contemplation de l’âme. « Il n’est pas nécessaire que vous croyez en dieu mais il faut croire en vous-même » pour arriver à une posture contemplative.

Tantôt code de vie, tantôt bible du yoga, tantôt manuel de physiologie du corps humain, B.S.K Iyengar apporte dans ce livre toute la sagesse appliquée aux différents domaines de vies, pour le monde, pour soi. Il invite à voir « derrière les produits dérivés » du yoga afin de faire le lien entre pratique physique et pratique spirituelle à visé de santé, d’équilibre et de réalisation de soi. Patience, discipline et hygiène sont les socles d’une pratique quotidienne.

B.S.K Iyengar s’adresse ici aux pratiquants, tout comme aux enseignants, professeurs de yoga. Le dernier chapitre leur est tout particulièrement destiné. On pourrait presque y voir un code de déontologie du professeur de yoga avec une large place faite à sa posture et à sa pratique comme un travail continu.

 

Extraits de texte :

” La maitrise des asanas et du pranayama permet de détacher le mental de son contact avec le corps, ce qui amène concentration et méditation.”

” Comme la substance de l’arbre est dans le fruit, la substance de la pratique est dans la liberté, l’équilibre, la paix et la béatitude.”

” Le yoga est le développement individuel, mais c’est par le développement des individus que s’effectue celui de la société et de la communauté.”

” Quand votre corps, votre mental et votre âme seront en bonne santé et en harmonie, vous apporterez santé et harmonie à votre entourage, santé et harmonie au monde – non pas en vous retirant du monde, mais en étant un organe vivant et sain du corps de l’humanité.”

” Le mental étant un produit de l’alimentation, l’alimentation aura donc des effets sur le mental. En conséquence, il faut suive un régime si la pratique a un but spirituel, mais pas si l’on recherche seulement santé et bonheur. Ce n’est pas une question d’Orient ou d’Occident, mais de niveau spirituel visé.”

” Faite du yoga pour le plaisir de faire du yoga et jouissez de ses bienfaits !”

” En cultivant le corps, le mental et la conscience, celui qui pratique le yoga vainc les défauts de l’intellect, équilibre le cœur, siège des émotions et affermit ses intuitions.”

” Certains peuvent prendre un chemin qui sera pour eux la clef leur permettant de faire l’expérience de la réalisation du soi, tandis que d’autres prendront un autre chemin.”

” Quand l’union sexuelle des parents est spirituelle, le premier enfant est un enfant divin. Si cet amour peut être conservé pendant toute votre vie, c’est un amour divin.”

” Seule la liberté alliée à la discipline est la vraie liberté.”

” Le problème pour beaucoup d’entre nous, c’est l’ambition. Vous voulez exécuter les asanas comme vous me voyez les exécuter, mais vous  oubliez que je pratique le yoga depuis plus de 50 ans alors que vous commencez à peine.”

” Intégrez le yoga dans votre vie en lui faisant une place à l’intérieur de vos activités normales. Tout ce qui est fait irrégulièrement ne peut avoir qu’un effet irrégulier.”

” Il n’est pas nécessaire que vous croyiez en Dieu, mais il faut croire en vous-même.”

 “Cette expérience d’être en vie demande à elle seule que vous viviez comme une personne meilleure que vous n’êtes.”

” Allez-vous jeter dans la mer ! Pourquoi ne voulez-vous pas vous noyer ? Parce que vous voulez vivre. Pourquoi ? C’est ce que vous devez découvrir. C’est cela la foi.”

” Focaliser son attention sur un seul point, c’est de la concentration Focaliser son attention sur tous les points à la fois, c’est de la méditation.”

” Dans la concentration vous allez probablement oublier certaines parties du corps en focalisant votre attention sur d’autres parties. C’est pourquoi certaines parties du corps deviennent douloureuses. C’est parce que les muscles négligés perdent leur force faute d’attention.”

” S’il y a étirement excessif de certains muscles, le centre de gravité se déplace aussi.”

” Plus on essaie, moins on se trompe. Alors les doutes diminuent, et, quand les doutes diminuent, l’effort diminue lui aussi.”

” Les vitamines yogiques : la foi, de la mémoire, du courage, de l’application et de la vigilance permanente de l’attention. Ce sont les 5 vitamines requises pour pratiquer le yoga. Avec ces 5 vitamines vous pourrez conquérir les cinq enveloppes du corps et devenir un avec le Soi Universel.”

” Le pranayama nourrit et ventile les cellules, les nerfs, les organes, l’intelligence et la conscience de l’organisme humain.”

” Le pranayama est la science du souffle qui conduit à la création, à la distribution et à la conservation de l’énergie vitale.”

” Tout asana fait sur une inspiration aboutit à une simple action physique, tandis qu’un asana fait sur une expiration est vital et organique : il a une action physiologique et donne la santé aux cellules. Faire la posture en rétention n’est que musculaire ; j’appellerais physique cette façon de pratiquer le yoga, par opposition au yoga spirituel !”

” Ce qui intéresse un yogi, c’est de garder purs la tête et le cœur grâce à l’harmonie du souffle ; et on y parvient par la pratique du pranayama. Le fruit de vos actes vous dira si vous êtes sur la bonne voie ou non.”

” Le pranayama est le pont qui relie le physique et le spirituel. Le pranayama est donc le pivot du yoga.”

” Quand nous faisons des asanas, il nous faut apprendre à exprimer la forme et la beauté extérieures de la posture sans perdre notre attention intérieure.”

” Il y a 2 façons de pratiquer le yoga. Quand vous êtes complétement absorbé, sans aucun écho d’impressions passées, mais en œuvrant et en agissant à chaque instant pour obtenir plus de perfection et de précision, cela devient spirituel. Si vous êtes hésitant, si votre mental vagabonde ou s’il y a un écart entre vous-même, votre corps, votre mental et vos pensées, c’est en ce cas sensuel, même si vous pratiquez le yoga et même si vous le qualifiez de spirituel.”

” D’où vient notre état initial de désintégration ? Il vient des calamités de la vie : manque de connaissance, manque de compréhension, orgueil, attachement, haine, méchanceté, jalousie. Telles sont les causes de notre malheur et de nos maladies physiques, mentales et spirituelles.”

” L’ayurvéda part du corps, et le yoga part de la conscience. Mais avec leurs points de départ différents, tous deux sont des moksa-sastras, ou science de la libération.”

” Relaxez votre cerveau ! Cela retire la tension du cerveau, et parce que la tension est moindre, la douleur à l’estomac diminue aussi. Ainsi, psychologiquement on relaxe le cerveau et physiologiquement on agit sur l’estomac. Cela permet au cerveau d’accepter la douleur qui devient alors tolérable ; et l’énergie qui était dépensée inutilement dans la tension est transformée en énergie réparatrice pour agir sur l’estomac.”

” Souvenez-vous que l’expérience et le savoir né de l’expérience sont un million de fois supérieurs aux connaissances accumulées et acquises.”

” Malheureusement nous oublions en général le corps intérieur et ne nous occupons que du corps extérieur parce que nous ne voyons que le monde extérieur et pas ce qui se passe à l’intérieur de l’arbre. Nous ne voyons pas comment les feuilles tirent une nourriture.”

” Le cerveau est au sommet du corps humain comme les fruits sont au sommet de l’arbre.”

” La méditation c’est amener la conscience dans sa complexité à la simplicité et à l’innocence sans orgueil ni arrogance.”

” L’art du yoga commence par un code de vie afin de pouvoir élaborer une conduite morale, une conduite physique, une conduite mentale et une conduite spirituelle.”

” La méditation, c’est vivre en totalité avec son énergie, son intelligence et sa conscience formant un seul bloc, attaché au centre de l’être.”

 

Facebooktwitterpinterestlinkedinmail